Passer au contenu principal

Le but de la Commission est de mener une enquête publique sur ce qui s’est produit, de communiquer à la population ce qu’elle découvre et de formuler des recommandations pour contribuer à accroître la sécurité des collectivités. La Commission n’a pas comme objectif de trouver un coupable, d’accorder des dommages-intérêts, ni de conduire un procès. La Commission utilisera les médias sociaux pour tenir le public informé de ses travaux, notamment des possibilités d’y participer et des procédures prévues. Les médias sociaux sont l’un des nombreux outils utilisés par la Commission pour favoriser la diffusion d’informations et d’annonces auprès du plus grand nombre possible de membres de la collectivité. Elle communique toutefois directement avec les personnes les plus touchées par les événements d’avril 2020.

Directives relatives aux médias sociaux pour les membres de la collectivité

Les plateformes de médias sociaux de la Commission ont été créées pour informer et mobiliser le public. La Commission reconnaît qu’un dialogue ouvert est important, mais que ce ne sont pas toutes les conversations qui sont respectueuses. Ainsi, elle a élaboré les présentes directives pour garantir que le contenu de ses plateformes de médias sociaux et les activités sur celles-ci respectent ses valeurs d’indépendance, de respect et de transparence.

Les directives visent les utilisateurs qui sont actifs sur les pages de la Commission ou qui interagissent avec le contenu publié ou partagé par les comptes de la Commission. Les fournisseurs de services de médias sociaux (comme Twitter et Facebook) ont des conditions d’utilisation supplémentaires ou différentes dont les utilisateurs devraient prendre connaissance.

Surveillance

Les comptes de médias sociaux seront généralement surveillés du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 (HNA/HAA). Les demandes de renseignement reçues le soir ou la fin de semaine seront traitées durant les heures normales de travail.

Demandes de renseignement

La Commission s’efforcera de donner suite à toutes les demandes de renseignement qui exigent une réponse. Pour toute demande confidentielle, complexe ou nécessitant une réponse détaillée, les utilisateurs doivent envoyer un courriel à l’adresse info@commissiondespertesmassives.ca ou composer le 1-833-635-2501.

Commentaires et interactions

Les utilisateurs sont priés de faire preuve de respect et de courtoisie lorsqu’ils publient sur les pages de médias sociaux de la Commission, lorsqu’ils partagent du contenu de la Commission, lorsqu’ils commentent le contenu des pages de médias sociaux de la Commission et lorsqu’ils interagissent avec ses pages. Les commentaires et les interactions sont encouragés, mais devraient être faits en gardant à l’esprit et en réduisant au minimum leur incidence sur les personnes les plus touchées par les événements survenus en avril 2020 en Nouvelle-Écosse.

Afin de garantir que le contenu de ses pages demeure respectueux et délicat à l’égard des personnes les plus touchées par la tragédie, la Commission demande aux utilisateurs qui interagissent avec ses comptes de ne pas publier de commentaires qui contiennent :

  • le nom ou des photos de l’auteur des crimes;
  • des renseignements sur les personnes les plus touchées par les événements ou toute personne liée aux événements ou à la Commission sans leur permission, ou des propos irrespectueux à l’égard des personnes les plus touchées par les événements;
  • des propos intimidants et agressifs, y compris des propos qui constituent de la discrimination fondée sur la race, l’origine nationale ou ethnique, la couleur, la religion, l’âge, le sexe, l’orientation sexuelle, l’identité ou l’expression de genre, l’état matrimonial, la situation de famille, les caractéristiques génétiques, la déficience ou l’état de personne graciée (au titre de la Loi canadienne sur les droits de la personne);
  • des messages indésirables, favorisant la mésinformation ou visant à solliciter ou à promouvoir des informations sans lien avec les travaux de la Commission;
  • des propos blasphématoires;
  • des propos, des images ou des liens sexuellement explicites ou violents.

Nous joindre

Si vous avez des préoccupations ou des questions au sujet d’une publication ou d’un commentaire en particulier, veuillez communiquer avec la Commission par courriel à l’adresse info@commissiondespertesmassives.ca ou par téléphone au 1-833-635-2501.

Questions d’ordre général

Tout le contenu numérique publié par la Commission peut être modifié ou supprimé. La Commission supprimera tout contenu publié sur ses biens ou canaux numériques qui ne respecte pas ses directives relatives aux médias sociaux à l’intention de la communauté. Par souci de transparence, la Commission contactera directement les utilisateurs qui publient des commentaires ne respectant pas les présentes directives. Si un commentaire est supprimé, la Commission l’indiquera sur la publication et mentionnera la disposition des Directives qui n’a pas été respectée.

Questions au sujet des médias sociaux

Quelles plateformes la Commission utilise-t-elle?

Facebook et Twitter :

La liste sera mise à jour si de nouveaux profils sont créés.

Est-il possible de communiquer avec la Commission en lui envoyant des messages privés sur Twitter et Facebook?

Pour l’instant, les personnes qui envoient à la Commission un message privé sur ces plateformes reçoivent un message automatique leur indiquant d’envoyer un courriel à l’une des adresses électroniques figurant à la page « Contact ». La Commission peut ainsi gérer et traiter de manière optimale les questions qui lui sont envoyées. À mesure que les travaux progressent, cette façon de faire pourrait changer.

D’autres questions relatives aux médias sociaux seront publiées en cours de route. Une liste complète des questions fréquemment posées est accessible ici.

Certains des renseignements figurant dans le présent site Web pourraient bouleverser ou choquer certaines personnes. Il présente de l’information sur des événements qui comprennent des actes violents, y compris ceux perpétrés avec une arme à feu, comme de la violence fondée sur le sexe ou de la violence conjugale. Si vous devez quitter le site Web, un bouton de « Quitter le site Web » se trouve dans le haut de l’écran. Si vous avez besoin d’aide, vous trouverez une liste de ressources sur le site.

Le site Web utilise des témoins : Nous utilisons des témoins pour nous aider à améliorer votre expérience. En continuant sur ce site Web, vous acceptez cette utilisation de témoins. Notre Politique de confidentialité contient de plus amples renseignements, y compris sur les témoins.