Passer au contenu principal

Songez à passer en revue les étapes ou les conseils à suivre si vous vous sentez dépassé par les événements, en détresse ou anxieux.

Conseils pour le mieux-être

Voici quelques conseils à garder à l’esprit lorsqu’il est question de sujets difficiles dans les nouvelles, les médias sociaux, les diffusions en direct ou les enregistrements archivés 

  • Demandez-vous si vous souhaitez être seul, entouré de gens ou accompagné par une personne de soutien lorsque vous écoutez ce genre de contenu.

  • Préparez un plan au cas où vous vous sentez dépassé par ce que vous entendez ou ce que vous voyez. Sachez que vous pouvez toujours écouter ce genre de contenu en plusieurs parties. Si vous devez prendre une pause, vous pouvez également éteindre les nouvelles ou la diffusion sur le Web. Les procédures sont enregistrées et chargées sur le site Web de la Commission pour vous permettre de les écouter à votre rythme au moment qui vous convient.

  • Lorsque vous êtes dans la voiture, pensez à écouter une station de radio qui joue de la musique en continu, de la musique téléchargée ou un CD pour éviter de tomber sur des nouvelles que vous ne souhaitez pas entendre.
  • Communiquez avec les membres, formels et informels, de votre réseau de soutien, et sachez vers qui vous aurez envie de vous tourner selon les besoins que vous pourriez avoir.
  • Joignez-vous à des groupes de soutien ou des groupes sociaux dans la mesure où les restrictions de rassemblement de la COVID-19 le permettent. Entrez les dates prévues de rencontres dans votre calendrier afin de recevoir un rappel lorsque vient le temps d’y participer. Il est important de rester en contact avec les autres.

  • Organisez une activité que vous savez que vous aimerez après avoir écouté les procédures ou après avoir écouté ou consulté les nouvelles. Pensez à prévoir des jours où vous prenez une pause des nouvelles et des médias.
  • Préparez des activités qui vous offrent du réconfort et qui sollicitent vos sens. Entrez-les dans votre calendrier à titre de rappel que quelque chose de bon vous attend.

Veuillez penser à ce qui suit lorsque vous vous sentez triste, en détresse ou dépassé par diverses émotions :

  • Faites preuve de gentillesse envers vous-mêmes. Sachez qu’il est tout à fait normal de ressentir de la tristesse, de la colère, de l’impatience et de la frustration lorsque l’on vit un deuil.
  • Parlez de ce que vous ressentez avec quelqu’un de confiance qui pourra vous écouter et vous appuyer lorsque vous lui ferez part de ce que vous vivez. Il y a des jours où cela pourrait être un service d’écoute téléphonique.

  • Notre consommation de boissons alcoolisées ou de drogues peut parfois augmenter lorsque l’on vit une situation difficile. Cela peut être utile de garder un œil sur sa consommation et de faire l’effort de remarquer toute augmentation de la consommation. On peut également consommer de plus grandes quantités de nourritures, magasiner davantage ou dépenser plus d’argent que d’habitude lorsqu’on vit ce genre de choses. Si vous remarquez que ce genre de comportement devient plus fréquent que d’habitude et que ça vous rend mal à l’aise, n’hésitez pas à en parler à quelqu’un.
  • Il arrive parfois que l’on n’ait pas faim, que l’on saute des repas et que l’on n’ait pas une alimentaire régulière. Le fait de manger de petites quantités et de boire de l’eau peut suffire pour que le corps soit en mesure de fonctionner.
  • Remarquez si votre tolérance aux comportements et aux situations à risque augmente. Il arrive que des gens se sentent comme cela lorsqu’ils sont très tristes et qu’ils se sentent dépassés.

  • Adoptez une routine simple et sommaire (évitez d’avoir un horaire chargé) et tentez de vous y tenir. Cela peut être réconfortant.

  • Lorsqu’on vit un deuil collectif, il se peut que d’autres se sentent comme nous à des degrés variés selon le moment. Rappelez-vous qu’il vaut mieux ne pas se comparer, car l’intensité va et vient pour tout le monde à un rythme différent.
  • Il peut être utile de demander à quelqu’un de vous aider ou de vous écouter même à court terme.
  • Communiquez avec les membres, formels et informels, de votre réseau de soutien, lorsque vous vous sentez dépassé ou lorsque vous avez de la difficulté à réaliser vos activités quotidiennes. Cela peut être tout à fait normal dans des circonstances comme celles-ci. Demander de l’aide peut atténuer le sentiment de solitude et d’isolement.
  • Sachez que vous avez le droit de ne pas vous sentir bien en cette période difficile.

Content warning: The following video contains scenes including discharging of firearms causing death. If you need to leave at any point, there is a “quick exit” button at the top of the website. This website also includes available resources, should you be in need of support.

Certains des renseignements figurant dans le présent site Web pourraient bouleverser ou choquer certaines personnes. Il présente de l’information sur des événements qui comprennent des actes violents, y compris ceux perpétrés avec une arme à feu, comme de la violence fondée sur le sexe ou de la violence conjugale. Si vous devez quitter le site Web, un bouton de « Quitter le site Web » se trouve dans le haut de l’écran. Si vous avez besoin d’aide, vous trouverez une liste de ressources sur le site.

Le site Web utilise des témoins : Nous utilisons des témoins pour nous aider à améliorer votre expérience. En continuant sur ce site Web, vous acceptez cette utilisation de témoins. Notre Politique de confidentialité contient de plus amples renseignements, y compris sur les témoins.